“Contemporary jewellery is a reflective art” Ana Campos

By cloelea, Feb 18 2017

Ramón Puig Cuyàs, Hand object
Ramón Puig Cuyàs, Aspice me (Mirame)
Ramón Puig Cuyàs, Constel.laciò

“Even if jewels are wearable, they don’t work to adorn the body, to embellish or aestheticize it. They symbolically refer to the body or argue about the body as they argue about other issues of life and the world depending on how those may touch their sensitivity” (Ana Campos).

Many jewellery artists agree nowadays that jewellery is not necessarily about purely aesthetic. It doesn’t need to be beautiful to be an item of jewellery. So how can we define it?

My first reaction would be that it has to be wearable. A piece of jewellery is by essence linked to the body, it is made to be worn (although not everybody agrees with this). I would say it is, in a way, part of the body, it is that part of the body that WE CHOOSE to have.

Since we don’t have a choice in how we are born, in what “enveloppe corporelle” we live in (although now with cosmetic surgery we can change some aspects of our body: see Christoph Zellweger for a discussion on this matter), jewellery is your chance to add to exterior-self part of your inner-self.

This is the view from the wearer’s perspective. However this is not the only definition, especially since contemporary jewellery is the result of a creative process. The maker’s journey into creating a piece of jewellery is also part of the definition.

So is jewellery about experiencing what the maker has in his mind? A journey, a social/political/philosophical/personal/artistic discovery of someone else’s thoughts. “For me, jewelry is an art form that allows me, as a creator, within my daily work using my hands and various materials, to feel an intimate sense of freedom and to share this with others. It allows me to process an indefinable need to transform, build, enlighten, and make visible the invisible” (Ramón Puig Cuyàs, Catalan jewellery artist).

Is jewellery about communicating? Is it a communication tool, communication between the wearer and the artist, communication between the wearer and people around him/her? “… my work’s central aim is for the object produced by my hands to be more than just a form of expression, rather that it be a way of sharing with others the experience lived through my working process, of all that I’ve found, discovered and made visible” (Ramón Puig Cuyàs).

Or is jewellery to do with feelings? Choosing an item of jewellery because of a “coup de coeur”, because of a personal emotion experienced when seeing an item of jewellery. “Thinking and feeling are closely linked to each other. Initially I prefer people to emotionally react and feel something in confrontation with my work. The first experience is an emotional one, the second is about contextualising the work, the third is often the most reflective that ideally becomes an intellectual discovery” (Christoph Zellweger).

It does not have to be a positive emotion (like “falling in love” with the object), it can be any kind of emotion, as long as there is a reasoning behind it. This is the strand that conceptual jewellery explores: giving the wearer “food for thoughts”, questioning matters that are important to the artist.

It is the possibility for discussion, a key that opens dialogues, that questions the world around us: “an artwork made by two, conceived by him (the artist) and completed by whoever looks at it” (Ana Campos).

This is well illustrated in an in-depth description of the intentions behind the making of a jewellery piece made by Ramón Puig Cuyàs, called Constel.laciò. “…wanting the person who uses it (the jewel) to identify him/herself with it, creating affection between receiver and jewel. The person who uses it, making it his/hers, will change it through the meaning given to it” (for full text: http://klimt02.net/forum/articles/a-look-at-constel-lacio-a-jewel-open-to-dialogue-with-the-receptor).

“Wearing a piece of contemporary jewellery needs openness for an engagement” (Christoph Zellweger). It can seem too much involved for something that has always been defined as a beautiful accessory to embellish oneself. What is important to understand when looking at contemporary jewellery is first the journey the artist goes through to arrive at the final piece. The artist’s experience is part of the essence of the jewellery created. Secondly, the relationship that is created between the maker and the wearer.

The above photos are illustrations of jewellery creations by Ramón Puig Cuyàs (this is a subjective selection, pieces that are the most interesting or meaningful to me, consequently they may not be the most influential or representative of this artist). His website: http://puigcuyas2.blogspot.co.uk/

___________________________

“L’art du bijou contemporain est une art de la pensée” Ana Campos

« Même si les bijoux sont faits pour être portés, leur but n’est pas de décorer, d’embellir ou d’esthétiser le corps. Ils réfèrent symboliquement au corps ou ils discutent avec le corps, à propos de la vie et du monde, selon la façon dont ils touchent la sensibilité » (Ana Campos).

De nombreux bijoutiers sont d’accord pour dire aujourd’hui que le bijou n’est pas un objet purement esthétique. Il n’a pas besoin d’être beau pour être un bijou. Alors comment le définir ?

Ma première réaction serait de dire que c’est un objet que l’on porte sur soi. Un bijou est par essence lié au corps, il est fait pour été porté (cela dit tout le monde n’est pas d’accord avec cette affirmation). En fait, d’une certaine façon, il fait partie du corps, il est cette partie du corps que l’on choisit SOI-MEME.

Puisque l’on ne choisit pas comment on nait/est, dans quelle « enveloppe corporelle » on vit (cela dit c’est en train de changer avec le développement de la chirurgie esthétique : voir les réflexions de Christoph Zellweger sur le sujet), le bijou est cette chance d’ajouter à son moi-extérieur une part de moi-intérieur.

C’est la perspective de celui qui porte le bijou, mais ce n’est pas la seule définition que l’on peut donner à l’art du bijou contemporain, en particulier, parce qu’il est le résultat d’un processus créatif. Ce cheminement créatif fait aussi parti de la définition du bijou d’art.

Ainsi peut-on dire que le bijou d’art nous permet de jeter un coup d’œil dans l’esprit du créateur ? Un cheminement, la découverte des pensées sociales/politiques/philosophiques/personnelles/artistiques d’un individu. « Pour moi, la bijouterie est une forme d’art qui me permet, en tant que créateur, dans mon travail journalier en utilisant mes mains et des matériaux variés, d’atteindre un certain niveau de liberté et de le partager avec autrui. Cela me permet d’assouvir un besoin indéfinissable de transformer, construire, expliquer et rendre visible l’invisible » (Ramón Puig Cuyàs, artiste-bijoutier Catalan).

Est-ce que le bijou d’art est un moyen de communiquer ? Est-ce un moyen de communication entre celui qui porte le bijou et celui qui l’a créé, est-ce peut-être aussi un moyen de communication entre celui qui porte le bijou et son entourage ? « Le but principal de mon travail est que l’objet créé par mes mains soit plus qu’une simple forme d’expression, plutôt une façon de partager avec les autres les expériences vécues lors de mon processus créatif, ce que j’ai trouvé, découvert et rendu visible » (Ramón Puig Cuyàs).

Ou alors est-ce que le bijou d’art est plutôt du niveau du ressenti ? Choisir un bijou à partir d’un « coup de cœur », à cause d’une émotion personnelle ressentie lorsqu’on voit un bijou pour la première fois. « Penser et ressentir sont liés l’un à l’autre. D’abord je préfère que les gens réagissent émotionnellement et ressentent quelque chose par rapport à mes créations. La première expérience est émotionnelle, la seconde doit replacer la création dans son contexte, la troisième est souvent du domaine de la réflexion, elle devient une découverte intellectuelle » (Christoph Zellweger).

Il n’est pas nécessaire que cela soit une émotion positive (comme de « tomber amoureux » de l’objet), cela peut induire toutes sortes d’émotions, pourvu qu’il y ait un raisonnement derrière, je dirais. C’est ce domaine que l’art du bijou conceptuel explore : en donnant à celui qui porte le bijou de quoi penser, se poser les questions que le créateur a voulu mettre en avant.

C’est créer la possibilité d’une discussion, c’est la clé pour ouvrir le dialogue, c’est questionner le monde qui nous entoure : « une œuvre d’art créée par deux personnes, conçue par l’artiste et complétée par celui qui la regarde » (Ana Campos).

Cette idée est très bien illustrée dans la description approfondie des intentions de Ramón Puig Cuyàs lors de la réalisation d’un bijou intitulé : Constel.laciò. « … en voulant que l’individu qui porte le bijou s’identifie avec celui-ci, créant ainsi un lien affectif entre celui qui reçoit le bijou et le bijou lui-même » (texte complet, en anglais : http://klimt02.net/forum/articles/a-look-at-constel-lacio-a-jewel-open-to-dialogue-with-the-receptor).

« Porter un bijou contemporain nécessite une ouverture d’esprit vers l’engagement » (Christoph Zellweger). Cela peut sembler demander un peu trop à un objet qui se définit souvent comme un accessoire pour s’embellir. Ce qui est important de comprendre quand on regarde un bijou d’art, c’est premièrement le cheminement que l’artiste emprunte pour arriver jusqu’au résultat final. L’expérience de l’artiste est une part essentielle de la création du bijou. Deuxièmement, c’est la relation qui se crée entre le créateur et celui qui portera ou regardera le bijou.

Les photos ci-dessus sont des illustrations de bijoux créés par Ramón Puig Cuyàs (c’est une sélection subjective de ses bijoux, ceux qui m’intéressent ou m’attirent le plus, ce ne sont donc pas forcement ses créations les plus représentatives ou marquantes). Voici l’adresse de son site : http://puigcuyas2.blogspot.co.uk/

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: